Vals : eau gazeuse de Vals en Ardèche

Acheter les produitsValschez BienManger

Depuis 1602, l’eau de Vals naturelle et pétillante jaillit dans la cité thermale de Vals-les-Bains au coeur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche. Cette eau volcanique est appréciée des meilleures tables pour son caractère unique. Nous vous proposons de la découvrir en bouteille verre.

Vals - Eau minérale naturelle gazeuse d'Ardèche - Vals
Vals
A partir de
1,65 €
Vals - 36 bouteilles d'eau gazeuse Vals et 2 verres offerts
Vals
36 bouteilles de 75cl...
59,00 €
Vals - Verre à eau Vals
Vals
A partir de
1,95 €

L'eau pétillante Vals

Désaltérante et rafraîchissante, l'eau minérale Vals est riche en bicarbonates lui confère des vertus digestives. Elle contribue à un apport en sels minéraux nécessaires et bénéfiques. Elle peut être bue à tout moment de la journée en pensant à varier avec d'autres eaux.

  • Bicarbonates : 1100 mg/L
  • Sodium : 381 mg/L (favorise la récupération musculaire),
  • Calcium : 22.2 mg/L
  • Magnésium : 13.5 mg/L
  • Fluorures ; 1.7mg/L (son taux en fluor ne convient pas aux nourissons et enfants de moins de 7 ans)
  • Sulfates : 45.1mg/L
  • Potassium : 33.8mg/L
  • Nitrates inférieurs à 1mg/L
  • Chlorures : 24.6mg/L
  • pH  : 6.4

La richesse en bicarbonates de l'eau de Vals contribue à une meilleure digestion et évitent les ballonements d'après repas.

Captée en profondeur et prélevée en son état naturel, l’eau de Vals est préservée de la pollution humaine et bénéficie d’une origine et d’une composition garantie qui lui permet également de ne subir aucun traitement de désinfection. L’eau de Vals est embouteillée et scellée sur place, préservant ainsi toutes ses qualités naturelles.

Les bulles élégantes de l'eau de Vals

On aime l'eau de Vals pour son goût très agréable qui se marie à tous les plats et recettes. Chez BienManger.com, nous l'adorons aussi pour ses bulles très agréables bien équilibrées.

Nous ne sommes pas les seuls à aimer cette eau, servie chez les plus grands Chefs comme Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid ou à l'Auberge de Montfleury. Si vous allez en Ardèche et ses alentours, vous trouverez la Vals sur toutes les bonnes tables.

La belle bouteille en verre apportera une touche d'élégance à votre table, et ce format est 100% recyclable entre le bouchon à vis refermable en métal et le verre de la bouteille.

La légende de l'eau Vals

Certains affirment que les eaux de Vals étaient connues des Romains, mais rien ne permet d’attester cette légende. Et c’est plutôt en 1602 qu’il faut situer la découverte : un jeune pêcheur prénommé Martin vit alors qu’il longeait la rivière Volane, un bouillonnement particulier sur l’une des rives. Alors gravement malade, il s’arrêta et bu l’eau de la source qui se révélait à lui. Il s’en trouva bien et finit même par guérir quelques années plus tard.

Cette découverte de la « bonne fontaine », comme l’appelaient les villageois, ou de la source « Marie » comme la baptisera plus tard Marie de Montlor, comtesse d’Ornano et baronne d’Aubenas fut suivi de plusieurs autres : d’abord Marquise, puis la Camuse, la Dominique, la Magdelaine et la Saint-Jean. Bien d’autres suivront au cours des siècles.

Les eaux de Vals acquirent peu à peu leur notoriété, à travers les écrits des différents médecins et apothicaires qui en vantèrent les vertus. Ainsi furent révélées les eaux de Vals dont les bienfaits attirèrent un nombre croissant de buveurs, dont de plus en plus de gens de cour. La marquise de Sévigné notamment vanta leurs mérites dans ses lettres. Elle consacra la vogue des eaux de Vals qui furent très vite expédiées à la Cour de Versailles.

Quelque temps plus tard, Louis XV lui-même fit usage des eaux de Vals, comme il l’écrivit à son petit-fils, l’Infant Ferdinand de Parme :

« Ma santé est très bonne, mon cher petit-fils. Je prends actuellement des eaux de Vals quatre jours de la semaine, mais qui ne m’empêchent de rien, ne me purgeant pas. »

De grands noms font référence aux eaux de Vals. Ainsi, Jean-Jacques Rousseau, dans ses Confessions (livre VI), nous parle brièvement de « ces eaux de Vals » que son médecin lui aurait conseillées.

A la fin du XVIIIe, les eaux de Vals sont connues dans toute la France, expédiée jusqu’à la Cour de Versailles. Elles étaient livrées en bouteilles en verre de 5 à 9 livres (soit 2,5 à 4,5 litres). Chaque caisse était accompagnée d’un certificat d’authenticité avec un cachet que l’on retrouvait également sur les bouteilles.

Au XIXème siècle, on expédiait l’eau de Vals dans d’élégantes bouteilles de forme oblongue. Avec les années, les étiquettes changent mais les bouteilles sont exclusivement en verre jusqu’en 1985, date à laquelle la bouteille en PVC vient compléter la gamme permettant ainsi de donner un nouvel élan au développement de la Vals.

 

En naviguant sur BienManger.com, vous acceptez la politique de confidentialité, de protection des données et de cookies. En savoir plus