Boire un vin rosé

Comment boire le rosé ?

Découvrez comment déguster un vin rosé : les plats qui l'accompagnent, sa température de service et le verre idéal pour apprécier pleinement tous ses arômes

Les arômes du vins rosés

Pour déguster pleinement le vin rosé et afin de l’associer parfaitement à vos plats, il est important de comprendre les arômes que l’on peut retrouver lorsqu’on le boit.

Il existe des rosés secs et des rosés plus liquoreux, moelleux avec une palette de robes allant de nuances claires comme la chair de pêche à des couleurs plus appuyées comme le rouge groseille, certains vins tirant même vers le orange. Selon la méthode de vinification (pressurage ou macération), les cépages dont il est issu et le savoir-faire viticole du vigneron, sa couleur et ses arômes seront influencés. Dans le rosé, vous trouverez :

  • Des arômes de fruits : exotiques, agrumes, fruits à chair jaunes et blanches, fruits rouges
  • Des saveurs de bonbons
  • Des notes florales
  • Des saveurs d’épices et aromates plutôt chaudes et boisées comme la cannelle, la vanille ou le caramel

Avec quoi boire du rosé ?

Vin d’été par excellence, le rosé, jeune et fruité, accompagnera très bien les préparations de cette saison. Voici notre sélection d’accords mets vins.

A l’apéritif :

L’apéro est un moment propice à la dégustation du vin rosé. Très rafraîchissant, le rosé se marie facilement avec les saveurs méditerranéennes et toutes sortes de petits tapas : à l’olive, jambon, fromage, chorizo, légumes crus ou cuits, poisson.

Nos recommandations : Le Benjamin de Puech Haut Rosé en Bib'Arts 3 litres; By Ott - Côtes de Provence rosé, Domaine de Valdition - Vallon des Anges Coteaux d'Aix en Provence rosé bio

Au déjeuner :

Le rosé est idéal avec des préparations chaudes légères :

  • ratatouille,
  • bouillabaisse,
  • aubergines à la parmigiana,
  • lasagnes

ou froides :

  • salades (avec une vinaigrette pas trop acide),
  • taboulés,
  • saumon bellevue,
  • tartes et quiches,

L’énergie et la légèreté du rosé subliment la fraîcheur de ces recettes. Il accompagne généralement moins bien les plats d’hiver, plus consistants. En revanche, n’hésitez pas à le boire avec les saveurs épicées des cuisines du monde. Son adaptabilité saura donner de la personnalité à l’ensemble.

Nos recommandations : Miraval - AOC Côtes de Provence rosé, Pétula rosé Luberon, Amountanage rosé Luberon bio

Marrenon - Pétula rosé Luberon - 12,5%
Marrenon
A partir de
6,95 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine
Château Puech - Haut - Le Benjamin de Puech Haut Rosé en Bib'Arts 3 litres
Château Puech - Haut
Bib'art 3L - Hours
23,95 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile vide
Marrenon - Amountanage rosé Luberon bio - 12,5% Produits bio
Marrenon
A partir de
5,95 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine
Famille Perrin - Miraval - AOC Côtes de Provence rosé
Famille Perrin
A partir de
15,50 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine

Au dîner :

En accompagnement de viandes ou de poissons grillés, de légumes à la plancha, de crustacés, osez accorder le rosé avec vos plats. Vos convives seront agréablement surpris.

Nos recommandations :

  • Pour le barbecue viandes :Tavel Rosé
  • Pour une grillade de poissons : Château Sainte Marguerite - Cuvée Symphonie rosé bio
  • Coquillages et crustacés : Caves d'Esclans Whispering Angel - Côtes de Provence rosé

Avec le fromage :

Pour faire éclater les arômes en bouche, conviendront : un fromage de chèvre ou de brebis frais ou à pâte molle comme le pélardon, le banon ou le brocciu corse ou des fromages sans affinage ou presque, par exemple un cantal ou un brie très jeune.

Nos recommandations : Château Sainte Marguerite - Cuvée Symphonie rosé bio, Château Hermitage Saint-Martin - Cuvée Ikon rosé bio

Pour le dessert :

Le rosé est parfait pour les desserts fruités, à base de melons, pastèques, fruits rouges, figues, pêches, sous toutes leurs formes : sorbet, gâteau, crème, nature.

Nos recommandations : M de Minuty rosé - Côtes de Provence AOP, Roséfine rosé Méditerranée, Les rosés d'Alain Brumont - Tannat-Syrah-Merlot

Minuty S.A. - M de Minuty rosé - Côtes de Provence AOP
Minuty S.A.
A partir de
11,40 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine
Marrenon - Roséfine rosé Méditerranée
Marrenon
A partir de
5,95 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine
Vignobles Brumont - Les rosés d'Alain Brumont - Tannat-Syrah-Merlot - 12%
Vignobles Brumont
A partir de
6,45 €
Château d'Esclans - Caves d'Esclans Whispering Angel - Côtes de Provence rosé
Château d'Esclans
A partir de
18,50 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile videEtoile vide

Comment servir le rosé ?

La conservation du vin rosé

Tout d’abord, le rosé se boit jeune. Lorsqu’il vieillit, il perd de sa couleur et de ses arômes car il ne possède pas la structure d’un vin de garde c'est-à-dire qui peut se garder longtemps grâce à une présence de tanins (substance qui se trouve sur la peau du raisin noir, saisie lors de la macération) et d’acidité élevée qui maintiennent son harmonie. Pour la plupart des rosés, il est recommandé de les consommer dans les 2 ans.

Au même titre qu’un vin rouge ou un vin blanc, la conservation se fait dans une cave avec une température ambiante ni trop faible ni trop élevée (entre 10°C et 14°C) et en évitant les variations de température trop brusques. Idéalement votre cave sera sombre, légèrement humide, bien ventilée et à l’abri des vibrations afin que le vin ne s’altère pas. Une bouteille doit être consommée dans les quatre ou cinq jours qui suivent son ouverture, après le rosé risque de perdre en arômes et en goût.

La bonne température de consommation

La bonne température pour déguster un vin rosé se situe entre 8°C et 10°C pour les rosés ordinaires, et entre 12°C et 14°C pour les plus pointus.

Le rosé se débouche au dernier moment.

Placez le au réfrigérateur avant de le servir. Si vous n’avez pas le temps le seau à glace permet de le refroidir et de le maintenir au frais un peu plus longtemps quand les températures extérieures sont élevées. Vous pouvez aussi le mettre au congélateur pour le rafraîchir rapidement mais attention à ne pas l’oublier !

Le rosé se boit aussi « piscine ». Cela consiste tout simplement à mettre quelques glaçons dans votre verre à vin. Astuce : remplacez les glaçons par des grains de raisins préalablement mis au congélateur, vos invités apprécieront cette petite touche.

Château Les Peyroulets - Château Les Peyroulets Rosé Bio - AOC Bergerac - 12° Produits bio
Château Les Peyroulets
2017 - Bouteille 75cl
5,00 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine
Domaine du Tariquet - Tariquet Rosé de Pressée
Domaine du Tariquet
A partir de
5,65 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile vide
Château Grézan - Château Grézan Expression rosé - AOP Faugères 12,5%
Château Grézan
A partir de
9,90 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine
Château Puech - Haut - Rosé Prestige Puech Haut - AOP Languedoc - 13%
Château Puech - Haut
A partir de
12,95 €
Etoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleineEtoile pleine

Existe-t-il un verre à vin rosé ?

Tout d’abord pour profiter de toutes les robes et de la luminosité des rosés, il est préférable d’utiliser un verre transparent. Mais outre son aspect esthétique, tous les œnologues vous le diront, le verre à vin permet d’exalter les saveurs du breuvage pour que l’expérience gustative soit complète en sollicitant vos sens au maximum. Un verre adapté permet au vin d’exprimer toute la finesse et la complexité de son bouquet.

Le verre à pied (ballon ou calice) est indispensable pour servir le vin. En effet, il évite au vin d’être réchauffé par le contact de la main. Le vin rosé se consommant assez frais, il est important de maintenir sa température au maximum. Ensuite, c’est l’ouverture du verre qui va avoir un rôle déterminant dans sa capacité à sublimer les arômes du vin tout en permettant de correctement les déchiffrer. Le verre INAO (ou ISO) est recommandé par l’Institut National des Appellations d’Origine, c’est un verre à vin répandu et idéal pour la dégustation. Ce verre, assez haut et plutôt étroit permet de concentrer et donc de mieux révéler les arômes volatiles du vin, parfait pour la délicatesse des parfums de vin rosé. Sa forme de tulipe et son ouverture permettent aussi au vin de s’oxygéner et de s’aérer tout en retenant les arômes.

Ces articles pourraient vous intéresser

En naviguant sur BienManger.com, vous acceptez la politique de confidentialité, de protection des données et de cookies. En savoir plus