Les 5 alliés minceur qui fonctionnent vraiment

Alliés minceur

Il n'y a pas de miracle; le secret pour garder la ligne réside dans les choix faits pour notre alimentation. Il faut manger de tout, en variant les aliments et en accordant à chacun la place que notre organisme réclame. Si certains régimes alimentaires sont liés à des préoccupations médicales (sans sel, sans lactose...) et donc recommandés par les médecins, les régimes minceurs ne doivent pas être pris à la légère et ne doivent pas nous priver des aliments indispensables à notre corps.

Une fois que vous êtes convaincu(e) du bienfondé d'un régime minceur, il n'est pas toujours simple de faire le tri entre les aliments à la mode et les aliments qui ont fait leurs preuves sur le long terme dans un régime.

C'est là que BienManger.com vous propose son expertise de testeur de tendances culinaires, en réalisant pour vous une liste des 5 alliés minceur connus et reconnus pour leurs qualités et leurs vertus.

Le konjac, les pâtes zéro calorie

Le konjac est une plante (Amorphophallus konjac) dont la racine est utilisée au Japon depuis des millénaires, telle quelle ou transformée en pâtes ou en riz.

Le principal intérêt du konjac réside dans sa très faible teneur en calories, puisqu'il ne contient que 3 calories pour 100 grammes de produit. Comme avec une platée de pâtes, 100 grammes de konjac vous garantissent un effet de satiété en fin de repas, mais en étant moins riche en calories et sans contenir de sucres lents, ni même de gluten.

D'un goût assez neutre, le konjac pourra accompagner tous vos plats, avec une sauce, une viande, un poisson... Le konjac s'adapte à vos envies culinaires tout en vous aidant à garder la ligne sans jamais avoir faim.

Le konjac est aujourd'hui disponible en pâtes (shirataki) ou en riz (gohan), dans des sachets pratiques pensés pour vous accompagner au travail par exemple. Et pour compléter la liste de ses avantages, le konjac est prêt en moins de 10 minutes, un temps de préparation qui conviendra même aux plus pressés d'entre nous.

L'agar agar, l'algue minceur

Inspiré lui aussi par la culture culinaire japonaise, l'agar agar est extrait d'algues rouges de la famille des rhodophycées qui sont lavées, rincées, séchées puis soumises à ébullition pour obtenir un mucilage déshydraté qui sera ensuite réduit en poudre.

La principale caractéristique de l'agar agar réside dans son pouvoir gélifiant unique permettant la réalisation de gélatines chaudes. L'agar agar dispose également d'un fort pouvoir de réplétion, tout en étant pauvre en calories, mais riche en micro nutriments comme le calcium, le fer ou le phosphore. Son faible indice glycémique permet à l'agar agar de s'adapter à de nombreux régimes, faisant de lui un adjuvant, un stimulant qui vient renforcer le système immunitaire. Cerise sur le gâteau, l'algue dont il est issu libère une action désintoxifiante en absorbant certains métaux lourds qui peuvent être présents dans nos organismes.

Vous pourrez le trouver en poudre, en filaments, en petit ou gros conditionnement.

Le son d'avoine, pour une dose de fibres

Le son est la partie externe du grain d'avoine, la pellicule qui vient protéger le grain lors de sa croissance et de son développement. Le son d'avoine a été rendu célèbre par certaines méthodes de régime très répandues il y encore peu de temps. Si sa consommation à outrance n'est clairement pas conseillée ne serait-ce que pour des raisons d'équilibre intestinal, le son d'avoine agit comme un coupe faim efficace grâce à son apport unique en fibres. Ces fibres, si elles sont consommées en fin de repas, viennent former un gel dans l'intestin, gel qui bloque les graisses et les sucres, facilitant leur évacuation sans jamais passer par le sang.

Le son d'avoine est donc recommandé dans le cadre d'un régime équilibré, car il agit comme un coupe faim nourrissant adapté à un objectif minceur. Vous pourrez le saupoudrer sur vos salades, dans vos pâtes, mais aussi dans vos pâtisseries ou préparations boulangères.

La stévia, le sucre à l'IG bas

La stévia n'est pas totalement inconnue ; ces dernières années on l'a vue fleurir sur les étals de nos commerces, mais aussi dans des recettes de boissons entre autres, s'imposant petit à petit en tant qu'alternative de poids au sucre de canne raffiné. Elle est même recommandée pour les personnes souffrant de diabète.

Dans la nature, la stévia est un arbuste, une plante d'Amérique du Sud, que les Indiens d'Amazonie consomment depuis des siècles pour son incroyable pouvoir sucrant. Cette plante contient une molécule, la stévioside, que des scientifiques ont réussi à isoler, prouvant ainsi son pouvoir sucrant jusqu'à 300 fois supérieur à celui de la canne raffinée. Au passage, ils ont également découvert que son indice glycémique était proche de zéro.

C'est là son principal avantage ; une dose infime de stévia remplace de grandes quantités de sucre de canne. Par ailleurs, la stévia se trouve en version non raffinée, la stevia verte qui est très sucrante (15 à 20 fois plus que la canne) et libère aussi un léger goût de réglisse assez agréable pour les amateurs. On peut aussi trouver de la stévia blanche, il s'agit alors de stévia raffinée, particulièrement sucrante (jusqu'à 300 fois plus sucrante que la canne).

Pour sucrer vos thés ou cafés, pour remplacer en partie le sucre dans vos pâtisseries, la stevia se trouve aujourd'hui dans les deux versions, raffinée ou pas, et en poudre, en solution liquide ou encore en comprimés dosettes.

Le café vert, le meilleur de l'arabica

C'est la découverte récente que de nombreux adeptes de nourriture healthy ont déjà adoptée. Le café vert n'est en rien une nouvelle variété de café, ni un ersatz de ce dernier, il s'agit simplement de café non torréfié. Le fait de consommer des aliments crus (ce qu'on appelle la raw food) permettrait en effet de conserver et donc de profiter de nutriments qui ont tendance à disparaitre avec la cuissson à haute température.

Sa qualité principale réside dans son fort pouvoir diurétique. Comme le café torréfié me direz-vous ? Oui, mais à la différence que lors de sa torréfaction, le café « classique » perd une partie de ses nutriments, dont l'acide chlorogénique, reconnu comme aide précieuse contre le vieillissement cellulaire. Le café vert est aussi un bon stimulant pour le fonctionnement du foie ou de la digestion.

Préparé comme une infusion ou du thé vert, le café vert est souvent comparé à ce dernier pour ses bienfaits sur l'organisme, ainsi que son côté stimulant sur le long terme. Et comme pour le café torréfie, le café vert aide à activer le transit intestinal.

Cette liste non exhaustive pourrait être complétée par d'autres ingrédients, comme le son de blé, le souchet, la spiruline ou encore avec des infusions brûles-graisses par exemple.

Pour aller plus loin, découvrez notre sélection complète d'aliments minceur.

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus